Vous êtes ici

Recherche de la matière sombre à l’aide de détecteurs à liquides surchauffés dans le cadre de l’expérience PICO/Picasso

Mathieu Laurin
Affiliation: 
Université de Montréal
Résumé: 

La matière sombre compte pour 85% de la matière composant l’univers et nous ne savons toujours pas ce qu’elle est. Depuis plusieurs années, l’expérience Picasso, maintenant devenue l’expérience PICO, tente d’élucider ce mystère à l’aide du détecteur à liquide surchauffé. Lors d’une interaction entre une particule et le fréon en surchauffe, un faible dépôt d’énergie provoque une transition de phase, créant ainsi une bulle détectable autant acoustiquement que visuellement. Le principe de fonctionnement, la fabrication, le mode d’opération et l’analyse des données seront présentés pour trois classes de détecteurs. Les méthodes de calibration seront par la suite expliquées pour terminer avec une description des résultats obtenus démontrant la performance de ce type de détection.

Date: 
Mercredi, 6 Juillet, 2016 - 15:30
Lieu de Séminaire: 
Z-200, Pavillon McNicoll

Groupe de Physique des particules
​Université de Montréal
C.P. 6128, Succ. Centre-ville,
Montréal, QC H3C 3J7
Canada
Tél : 514-343-5607
Fax : 514-343-7357
gppweb[at]lps.umontreal.ca